Il m'en souvient

Opera details:

Opera title:

Béatrice et Bénedict

Composer:

Hector Berlioz

Language:

French

Synopsis:

Béatrice et Bénedict Synopsis

Libretto:

Béatrice et Bénedict Libretto

Translation(s):

Deutsch

Aria details:

Type:

aria

Role(s):

Béatrice

Voice(s):

Mezzo-Soprano

Act:

2

Previous scene: Le vin de Syracuse

Berlioz: Béatrice et Bénédict / Act 2 - "Non! Que viens-je d'entendre?" - "Il m'en souvient"...

Singer: Janet Baker

Provided to YouTube by Universal Music Group International

Berlioz: Béatrice et Bénédict / Act 2 - "Non! Que viens-je d'entendre?" - "Il m'en souvient" - "Je l'aime donc?" · Dame Janet Baker · London Symphony Orchestra · Sir Colin Davis

Berlioz: Béatrice et Bénédict

℗ ℗ 1978 Universal International Music B.V.

Released on: 1979-05-01

Author, Composer: Hector Berlioz

Auto-generated by YouTube.

Watch videos with other singers performing Il m'en souvient:

Libretto/Lyrics/Text/Testo:

Dieu! que viens-je d'entendre?
qui viens-je d'entendre?
Je sens un feu secret,
Dans mon sein, se répandre,
Bénédict...se peut-il?
Bénédict m'aimerait?

Il m'en souvient, il m'en souvient,
le jour du départ de l'armée,
Je ne pus m'expliquer
L'étranger sentiment,
l'étranger sentiment de tristesse alarmée
Qui de mon cœur vint s'emparer.
Il part disais-je, il part, je reste!
Est-ce la gloire, est-ce mort
Que réserve le sort
A ce railleur que je déteste?
Des plus noires terreurs
La nuit suivante fut remplie...
Les Mores triomphaient, j'entendais leurs clameurs,
Des flots du sang chrétien ;a terre était rougie.
En rêve je voyais Bénédict haletant.
Sous un monceau de morts, sans secours, expirant.
Je m'agitais sur ma brûlante couche.
Des cris d'effroi s'échappaient de ma bouche,
des cris 'effroi s'échappaient de ma bouche.

En m'éveillant, enfin, je ris de mon émoi.
Je ris de Bénédict, de moi,
De mes sottes alarmes...
Hélas! hélas ce rire était baigné de larmes.
Il m'en souvient, il m'en souvient,
le jour du départ l'armée,
Je ne pus m'expliquer
L'étranger sentiment,
l'étrange sentiment de tristesse alarmée
Qui, de mon cœur, vint s'emparer.
Il m'en souvient, il m'en souvient.
Je l'aime donc? Je l'aime donc?
oui, Bénédict, je t'aime! je t'aime
Je ne m'appartiens plus,
je ne suis plus moi-même...
je ne suis plus moi-même.
Sois mon vainqueur,
Dompte mon cœur!
Viens, viens, déjà  ce cœur sauvage vole,
vole au-devant de l'esclavage!
Oui Bénédict! Je t'aime!
je t'aime, je t'aime, je t'aime.
Je ne m'appartiens plus!
Je ne suis plus moi-même.
Viens! viens! déjà  ce cœur sauvage
Vole au devant de l'esclavage!
Vole, ce cœur sauvage,
ce cœur sauvage
vole, vole au-devant de l'esclavage!
adieu, ma frivole gaîté! adieu, ma liberté,
Adieu dédains, adieu folies,
Adieu, mordantes raille ries!
Béatrice, à  son tour,
Tombe victime de l'amour!
Tombe victime, tombe victime de l'amour!
Tombe victime, tombe victime,
tombe victime de l'amour!
tombe victime de l'amour!

English Libretto or Translation:

Not entered yet.