Seule au milieu de nous

Opera details:

Opera title:

Les Pêcheurs de perles

Composer:

Georges Bizet

Language:

French

Synopsis:

Les Pêcheurs de perles Synopsis

Libretto:

Les Pêcheurs de perles Libretto

Translation(s):

English Deutsch

Scene details:

Type:

Not entered yet.

Role(s):

Zurga / Leïla

Voice(s):

Baritone / Soprano

Act:

1.09

Previous scene: Elle vient..sois la bienvenue
Next scene: A cette voix quel trouble

G.Bizet The Pearl Fishers Pt3 A1 René Bianco, Elisabeth Brasseur "Que vois-je?..Sois la bienvenue"

Singer: René Bianco

G.Bizet The Pearl Fishers Pt3 A1 René Bianco, Elisabeth Brasseur "Que vois-je?..Sois la

bienvenue..Seule au milieu"

Georges Bizet Les pêcheurs de perles Act One
Act One
Récit "Que vois-je?"
Choeur "Sois la bienvenue" Choeurs
Scène et Choeur "Seule au milieu de nous"
Zurga--René Bianco
Elisabeth Brasseur

an operbathosa avideo

Role : Zurga, the king of the fishermen
Voice Part : baritone
Fach : dramatic baritone|lyric baritone
Range : B3 to F#/Gb4.
Tessitura : D3 to E4

Georges Bizet Les pêcheurs de perles (The Pearl Fishers) 1953
Leila--Pierrette Alarie
Nadir--Léopold Simoneau
Zurga--René Bianco
Nourabad--Xavier Depraz
Elisabeth Brasseur
Orchestre des Concerts Lamoureux/Jean Fournet 1953

René Bianco est un baryton français, né à Constantine le 21 juin 1908, décédé à Charbonnières-les-Bains le 23 janvier 2008.
Il étudie le chant à Constantine et débute à Bône en 1934. Il se produit jusqu'en 1942 dans les principaux théâtre d'Afrique du Nord (Alger, Tunis,Oran...) puis poursuit sa carrière en France métropolitaine. À partir des années cinquante, il interprète régulièrement à l'Opéra de Paris les grands classiques du répertoire lyrique et en particulier des œuvres de Verdi, Gounod ou Bizet. Il est ensuite professeur de chant jusqu'à sa retraite dans les années quatre-vingt-dix. Il vécut ensuite dans la région lyonnaise jusqu'à sa mort.

Watch videos with other singers performing Seule au milieu de nous:

Libretto/Lyrics/Text/Testo:

ZURGA
s'avançant vers Léïla
Seule au milieu de nous
Vierge pure et sans tache
promets-tu de garder
Le voile qui te cache?

LÉÏLA
Je le jure!

ZURGA
Promets-tu de rester fidèle à ton serment?
De prier nuit et jour au bord du gouffre sombre?

LÉÏLA
Je le jure!

ZURGA
D'écarter par tes chants
Les noirs esprits de l'ombre
De vivre sans ami, sans époux, sans amant?

LÉÏLA
Je le jure!

ZURGA
Si tu restes fidèle et soumise à ma loi,
Nous garderons pour toi la perle la plus belle,
Et l'humble fille alors sera digne d'un roi!
avec menace
Mais si tu nous trahis, si ton âme succombe
Aux pièges maudits de l'amour,
Malheur à toi!

CHŒUR
Malheur à toi!

ZURGA
C'est ton dernier jour!

CHŒUR
Malheur à toi!

ZURGA
Pour toi s'ouvre la tombe!

CHŒUR
Malheur à toi!

ZURGA
La mort t'attend!

CHŒUR
Oui!

NADIR
se levant et s'avançant vers Léïla
Ah! funeste sort!

LÉÏLA
à part
Ah! c'est lui!

ZURGA
saisissant la main de Léïla
Qu'as-tu donc? Ta main frissonne et tremble,
D'un noir presentiment ton cœur est agité!
Eh bien, fuis ce rivage où le sort nous rassemble
Reprends ta liberté!

CHŒUR
Parle! réponds!

LÉÏLA
les yeux tournés vers Nadir
Je reste!
Je reste ici quand j'y devrais mourir!
Que mon sort glorieux ou funeste s'accomplisse!
Je reste, mes amis, ma vie est à vous.

ZURGA
C'est bien à tous les yeux tu resteras voilée.
Tu chanteras pour nous sous la nuit étoilée,
Tu l'as promis!

LÉÏLA
Je l'ai juré!

ZURGA
Tu l'as juré!

NADIR
Tu l'as juré!

CHŒUR
Brahma, divin Brahma, que ta main nous protége!
Des esprits de la nuit, viens écarter le piège!
O Dieu Brahma, nous sommes tous à tes genoux!
O Brahma, divin Brahma, que ta main nous protége!

Sur un ordre de Zurga, Léïla gravit le sentier qui conduit au temple, suivie de Nourabad; ils disparaissent bientôt dans les profondeurs du temple; les hommes descendent sur le rivage; Zurga se rapproche de Nadir qui n'a cessé de suivre du regard de Léïla qui, une seule fois, s'est retournée vers lui, lui tend la main et s'éloigne avec un dernier groupe de pêcheurs. Le jour baisse peu à peu.

English Libretto or Translation:

ZURGA
Alone amongst us, pure and unsoiled virgin,
do you promise to keep the veil that hides you?

LEILA
I promise!

ZURGA
Do you promise to remain true to your oath,
to pray, night and day, on the edge of the dark abyss?

LEILA
I promise!

ZURGA
To keep away with your chants the dark spirits of night,
to live friendless, without a husband or a lover?

LEILA
I promise!

ZURGA
If you remain loyal and obey my law,
we shall keep for you the finest pearl
and then the humble girl will be worthy of a king.
But if you betray us, if your soul weakens
before the accursed snares of love, woe unto you!

CHORUS
Woe unto you!

ZURGA
Your last day has come!

CHORUS
Woe unto you!

ZURGA
A grave yawns before you!

CHORUS
Woe unto you!

ZURGA
Death awaits you!

CHORUS
Yes!

NADIR
standing up and going towards Leila
Ah! terrible fate!

LEILA
aside as she recognizes Nadir
Ah! it is he!

ZURGA
grabbing Leila 's hand
What is wrong with you? Your hand shivers and trembles;
your heart is moved by a gloomy foreboding.
Well then, leave this shore where Fate has brought us together,
take back your freedom!

CHORUS
Speak! Answer!

LEILA
looking at Nadir
I shall stay!
forcefully
I shall stay, even though I should die here!
Let my fate follow its course, whether glorious or fatal,
I shall stay, my friends, my life is yours!

ZURGA
Very well, you shall remain veiled to all eyes,
you shall sing for us under the starry vault.
You have promised...

LEILA
I have promised.

ZURGA
You have promised!

LEILA
I have promised!

ZURGA and NOURABAD
You have promised!

CHORUS
Brahma, holy Brahma, may your hand protect us,
come and dispel the snares of the nightly spirits!
O holy Brahma we are all prostrate in front of you!
O Brahma, etc.

At Zurga 's word, Leila climbs up the path leading to the temple, followed by Nourabad; they soon disappear into the temple; the men go down to the seashore. Zurga joins Nadir, who has been gazing after Leila. Only once, has she turned round to look at him. Zurga holds out his hand to Nadir and goes away with a last group of pearl fishers. The light is gradually fading.