Un autre est son époux!

Opera details:

Opera title:

Werther

Composer:

Jules Massenet

Language:

French

Synopsis:

Werther Synopsis

Libretto:

Werther Libretto

Translation(s):

English Deutsch

Aria details:

Type:

aria

Role(s):

Werther

Voice(s):

Tenor

Act:

2.03a

Previous scene: Trois mois voici trois mois
Next scene: J'aurais pressé sur ma poitrine

Alfredo Kraus. Werther. Massenet

Singer: Alfredo Kraus

Paris, mayo 1984. Acto segundo. "Un autre son époux" Director: Georges Prêtre.

Un autre est son époux! Un autre est son époux!
Dieu de bonté, si tu m'avais permis de marcher
dans la vie avec cet ange à mon côté,
mon existence entière n'aurait
jamais été qu'une ardente prière!
Et maintenant... parfois... j'ai peur de blasphémer!
C'est moi! moi!
(douloureusement)
qu'elle pouvait aimer!
J'aurais sur ma poitrine pressé la plus divine,
la plus belle créature que Dieu même ait su former!
C'est moi, c'est moi... qu'elle pouvait aimer!
Lorsque s'ouvrait le ciel qui s'illumine,
soudain je l'ai vu se fermer!
Je l'ai vu se fermer! c'est moi!
c'est moi... qu'elle pouvait aimer! ah!
J'aurais sur ma poitrine pressé la plus divine,
la plus belle créature que Dieu même ait su former!
C'est moi! c'est moi... qu'elle pouvait aimer! s'est moi...
qu'elle pouvait aimer!
Tout mon corps en frisonne, et tout mon être

(avec un accent déchirant)
en pleure!

Watch videos with other singers performing Un autre est son époux!:

Libretto/Lyrics/Text/Testo:


(Charlotte, accompagnée d'Albert, se dirige vers le temple;
puis Albert échange quelques mots avec ceux qui vont à  l'office.
Werther a paru au haut de la route.
Il descend et contemple de loin
avec un tourment visible l'intimité des deux époux.)

WERTHER
(à  lui-même, avec douleur)
Un autre est son époux! Un autre est son époux!
Dieu de bonté, si tu m'avais permis de marcher
dans la vie avec cet ange à  mon côté,
mon existence entière n'aurait
jamais été qu'une ardente prière!
Et maintenant... parfois... j'ai peur de blasphémer!
C'est moi! moi!
(douloureusement)
qu'elle pouvait aimer!
J'aurais sur ma poitrine pressé la plus divine,
la plus belle créature que Dieu même ait su former!
C'est moi, c'est moi... qu'elle pouvait aimer!
Lorsque s'ouvrait le ciel qui s'illumine,
soudain je l'ai vu se fermer!
Je l'ai vu se fermer! c'est moi!
c'est moi... qu'elle pouvait aimer! ah!
J'aurais sur ma poitrine pressé la plus divine,
la plus belle créature que Dieu même ait su former!
C'est moi! c'est moi... qu'elle pouvait aimer! s'est moi...
qu'elle pouvait aimer!
Tout mon corps en frisonne, et tout mon être

(avec un accent déchirant)
en pleure!

English Libretto or Translation:


(Charlotte, accompanied by Albert, goes to the temple;
then Albert exchanged a few words with those who go to the office.
Werther appeared at the top of the road.
He goes down and contemplates from afar
with visible torment the intimacy of the two spouses.)

WERTHER
(to himself, with pain)
Another is her husband! Another is her husband!
God of kindness, if you had allowed me to walk
in life with this angel at my side,
my entire existence would not have
never was an ardent prayer!
And now ... sometimes ... I'm afraid to blaspheme!
It's me! me!
(painfully)
she could love!
I would have on my chest pressed the most divine,
the most beautiful creature that God himself knew how to form!
It's me, it's me ... she could love!
When the sky was lit up,
suddenly I saw him close!
I saw it close! It's me!
it's me ... she could love! ah!
I would have on my chest pressed the most divine,
the most beautiful creature that God himself knew how to form!
It's me! it's me ... she could love! was me ...
she could love!
All my body in Friesian, and all my being

(with a heartbreaking accent)
crying!

This is a partly automated translation. Please help us with corrections or provide us with a complete new translation. We will gladly mention the translator. Contact